Ce projet rassemble 10 guitaristes spécialistes des mélodies mandingues, réunis durant 15 jours à l’Institut français de Bobo-Dioulasso à l’initiative et sous la direction du virtuose guitariste Abdoulaye Traoré. L’objectif du projet Djourouba est de démontrer que de nombreux courants musicaux s’inspirent  du mandingue (région africaine englobant le Mali, le Burkina, le Sénégal, la Guinée, la Côte d’Ivoire), comme par exemple la musique arabo-andalouse (dérivée du Badjourou) ou encore le blues (dérivé du wassoulou). Chaque guitariste jouera sa partition.

Abdoulaye Traoré, véritable chef d’orchestre, met ses 30 ans d’expérience  au service de la guitare. Riche de ses nombreux voyages à travers le monde, notamment comme compositeur de la musique du groupe Debademba (talent RFI), il propose ici un véritable partage musical et culturel autour de sa musique et des traditions, une fresque dépeignant «l’Afrique dans tous les sens ».

Ce projet est soutenu par Talent RFI.