Un film de Drissa Touré / Drame / Burkina Faso / 87min / 1995

Une ville Africaine et ses bidonvilles … Abondance dans la cité moderne et pauvreté dans les faubourgs. Fousséni est un homme ordinaire, droit et honnête, attaché à ses traditions. Il appartient à l’ethnie des pêcheurs qui vivait autrefois sur la berge du marigot où s’est développée la zone urbaine. Animiste, il a été converti à l’Islam par les Dioulas, commerçants musulmans qui l’ont accueilli. Il tente de faire vivre sa famille selon les anciens préceptes et un code d’honneur. Mais sortis de la concession, ses fils n’ont pour point de repère que la ville où ils travaillent, côtoyant tout un peuple de marginaux et d’âmes perdues…

En présence du réalisateur Drissa Toure.
Sélection officielle « Un certain regard » au Festival de Cannes et au FESPACO 1995.