Awa Bakayoko, alias AWA MELONE entre dans le monde de la musique dans les années 1990 en Côte d’Ivoire. Elle fait ses premières armes en tant que choriste pour Tiken Jah Fakoly, ainsi que pour d’autres artistes ivoiriens du monde reggae. Plus tard, elle s’installe au Burkina Faso et poursuit sa carrière auprès de grands noms de la musique burkinabè comme Georges Ouedraogo, Bil Aka Kora et Zedess. Appréciée pour sa voix douce et chaude et ses arrangements solides, elle multiplie les collaborations professionnelles avec des artistes de différents genres un peu partout en Afrique de l’Ouest.

C’est en 2007 qu’elle sort son premier album solo intitulé Plus d’amour. Elle y aborde la perte de repères, l’amour véritable et le mariage forcé, avec comme principaux titres, les chansons Dambé et Djarabi.

Awa Melone revient au-devant de la scène musicale avec Tama en mai 2017. Cet album de dix titres retrace le parcours de l’artiste en fusionnant les différentes traditions ouest africaines et occidentales qui constituent son style tradi-moderne afro-pop.