Création musicale de Nouss Nabil et de l’ensemble TETRAKTYS de Besançon (France).La rencontre entre l’Occident et l’Afrique s’est tissée de fils multicolores dans cette création musicale originale née en 2016. Le musicien burkinabè Nouss Nabil raconte sa redécouverte du Rûdga, le violon traditionnel. Dans cette création, il rencontre les instruments de la musique classique européenne. Le projet Gorée explore ainsi les croisements entre cultures européenne et africaine, tradition orale et tradition écrite, musique dite populaire et musique dite savante. Ce spectacle allie le chant et le Rûdga de Nouss au répertoire de musique de chambre des quatre instrumentistes de Tetraktys, venant tout droit de Besançon, portant une réflexion sur la traite négrière autour de l’île de Gorée.

Gorée, l’île, où l’ombre de mes ancêtres me révolte
Contre l’Afrique pour avoir troqué ses enfants !
Contre l’Europe pour avoir vendu mes ancêtres !
Contre l’Amérique pour avoir acheté mes ancêtres !

Rûdga, Calebasse : Nouss Nabil
Hautbois : Fabrice Ferez
Alto : Dominique Miton
Violoncelle : Georges Denoix
Percussions : Philippe Cornus

En partenariat avec le festival Lumières d’Afrique, le CRD de Belfort et l’école de musique de Vesoul, avec le soutien de
l’ambassade de France à Ouagadougou, de l’Institut français de Bobo-Dioulasso et Ouagadougou et de la ville de Besançon.

VENDREDI 27 OCTOBRE | 20h30 | Salle de spectacle | 1000F et 2000F