Face aux événements terroristes survenus dernièrement au Burkina Faso, ART BURKINA FASO, un collectif de jeunes peintres bobolais, organise une exposition pour conscientiser la population sur l’importance de la tolérance, le pardon, la liberté, l’amour et l’acceptation de l’autre dans ses différences. Amed Eloge OUATTARA, d’abord passionné de dessin, réalise en 2010 ses première toiles. Drissa COULIBALY est un artiste plasticien bobolais qui a débuté par la calligraphie, puis s’est lui aussi lancé dans la peinture, notamment l’ocre et la peinture à huile. DIANDA W Maxime est également un jeune passionné des arts plastiques. NANA Jules Romaric, formé de façon autodidacte, et inspiré par les œuvres de différents peintres professionnels bobolais, se spécialise dans le dessin au Bic. Christophe MICHOU utilise quant à lui la terre et les pigments naturels ainsi que quelques objets recyclables et s’inspire de la culture Mossi. Il a été lauréat du grand prix de la peinture du 11 décembre 2016. Tous ces jeunes plein de talent sont des élèves du reconnu Elvis Aristide BAZONGO.