Venez fêter le lancement officiel de la saison 2020/2021 de l’Institut français de Bobo-Dioulasso dans les jardins et sur la grande scène !

18H – Vernissage de l’exposition « Peintures sur cour »
Exposition de quatre artistes peintres, sculpteurs et plasticiens internationaux : Moustapha Sanou dit Anou (Burkina Faso), Souk (France), Fofana Zimapi (Burkina Faso) et Diakaridja Traoré (Mali)
>Exposition visible jusqu’au 31 octobre 2020, en savoir plus

20H – Concert avec Sina Kiénou & Badenya et Damo

DAMO
Descendant d’une famille où la musique est depuis plusieurs générations une source particulière d’identité, Damo n’a pas dérogé à la règle en se lançant dès 2006 dans la musique. Auteur, compositeur et interprète, ce guitariste au timbre riche et expressif compte bien apporter de la lumière dans les coeurs à travers les grands thèmes qu’il aborde dans ses textes : l’espoir, l’amour, la vie. Le style dans lequel évolue Damo est l’afro-mandingue mais ce géographe de formation fusionne plusieurs styles avec aisance et oriente particulièrement ses projets vers la défense des causes environnementales et humanitaires avec un bel engagement qu’il compte développer à l’avenir à travers diverses collaborations.

SINA KIÉNOU & BADENYA
Le groupe BADENYA , qui signifie la « fraternité », a été formé en 2018 par Sina KIENOU. Avec ses deux frères Abdoulaye Baba KIÉNOU et Mohamed KIÉNOU, ils fusionnent la musique mandingue traditionnelle au flamenco, à l’afro beat, au blues, au rock et à la salsa.
Les « BADENYA » utilisent des instruments traditionnels et modernes : guitare acoustique, combinaison de calebasses qu’ils ont eux même créées appelées « cadoumba », tamani, congasses et n’goni bass. L’objectif du groupe est de faire découvrir la scène internationale burkinabè et de diffuser à travers leur musique un message de paix, de joie et de solidarité.
Sina KIÉNOU a remporté le Soko Festival à Ouagadougou en janvier 2020.