EXIL EXIT SUIVI DE L’AFRIQUE EN COLLECTION HARLEQUIN
La compagnie Bulles de Zinc, établie à Blain (Loire-Atlantique, France) travaille depuis 1999 sur des créations théâtrales poétiques et politiques, d’abord prévues pour la rue, mais qui s’adaptent à toutes situations. La compagnie entretient un lien fort avec l’Afrique, qui se retrouve tant dans les textes proposés que dans les projets
réalisés.

Exil Exit (40 min) – Coup de poing poétique sur le voyage et la migration.
Au milieu d’un cercle, une chaise. Puis un homme. Qui raconte son histoire, et celle d’Abdou. Qui joue sa vie contre des souvenirs de frontières, de cartes IGN, de papiers, de droit de circuler, d’une rencontre, d’une guitare, de 480 œufs cassés, de voisins trop voisins et d’une mobylette pourrie. Une histoire sur l’absurdité et la poésie du monde. Une histoire ordinaire… qui finit mal, évidemment. Un spectacle qui permet de parler des regards qu’une culture porte sur l’autre (que l’on soit du Nord ou du Sud), des fantasmes et des rêves que l’on projette quand on part ailleurs… d’aborder la question des voyages (subis ou forcés), des migrations, des frontières physiques, politiques, psychologiques.
Mise en scène : Fargass Assande
Écriture et jeu : Emmanuel Lambert
Aide à la création : CNAR la Paperie (49) – Ville de Blain (44) – Région Pays de Loire – Conseil Départemental 44

L’ Afrique en Collection Harlequin (40 min) en duo avec Adama Dramé – Théâtre et improvisation musicale.
Un voyage vers le Nigeria. Celui de King Sax, un musicien qui rêve de vivre ses rêves et qui va jusqu’à quitter sa femme pour cela. Alors Fathi reste seule et lui écrit une lettre. Alors il la lit, dans un amas de doutes et de possession vaudou. Se mêlent des plaies ouvertes et beaucoup d’amour. Un texte pour parler de la passion : amoureuse, musicale. La musique comme une caisse de résonance, celle de la douleur d’un couple. Les rêves de chacun, les illusions de l’autre. La parole d’un homme contre le silence d’une femme qui subit le poids de la société.
Sur une idée de Henri Mariel
Direction d’acteur : Raymond Peyramaure
Écriture et jeu : Emmanuel Lambert
Musique : Adama Dramé
Avec le soutien à la diffusion de la Ville de Blain (44)