When Birds Refused to Fly est un spectacle de danse–théâtre contemporain, chorégraphié par Olivier Tarpaga. Construit autour de la musique de l’orchestre Super Volta, When Birds Refused to Fly explore ce contraste frappant entre l’ambiance festive et effervescente qui régnait, au tournant des années 60 et 70, dans les pays de l’Afrique sub-saharienne nouvellement indépendants, et l’expérience douloureuse des Afro-Américains, qui dans la même période, engageaient la lutte pour leurs droits civiques aux États-Unis d’Amérique.

Avec comme fil conducteur, cette musique de la Haute-Volta, fusion de rythmes africains, cubains, européens ou américains, cette pièce explore ainsi des rêves de liberté vécus de part et d’autre de l’Atlantique.

When Birds Refused to Fly a reçu en 2018 la prestigieuse bourse de création et de tournée « National Dance Project » (NDP), lancée par la NEFA (The New England Foundation for the Arts) aux États-Unis, avec principalement le financement de Doris Duke Charitable Foundation et de Andrew W. Mellon Foundation.

Conception, direction artistique et chorégraphie : Olivier TARPAGA

Interprétation et contribution artistique : Salamata Kobré, Jean Robert Kiki Koudogbo, Stéphane Michael Nana, Abdoul Aziz Zoundi

Dramaturgie : Aristide Tarnagda

Création lumière et Direction technique : Cyril Givort

Concept Scénographique et Accessoires : Olivier Tarpaga en collaboration avec V. Mitch McEwen

Concept architectural et Scénographie : V. Mitch McEwen et Black Box at Princeton SOA

Scénographie additionnelle : Sada Dao

Création sonore : Yvan Talbot

Musique : Fanta Wonderful et Johnny par Amadou Traoré dit Ballake et L’Orchestre Super Volta de la capitale ; Yele par Amadou Traoré dit Ballake ; A Son Magni par Abdoulaye Cissé et L’Orchestre Super Volta de la capitale ; La Guitare de Tinga par Désiré Traoré et L’Orchestre Super Volta de la capitale ; Father Otis par Tô Finley et L’Orchestre Super Volta de la capitale ; Wënd Mondé par L’Orchestre Super Volta de la capitale ; In Together par Olivier Tarpaga et Boubacar Djiga ; Goodbye par Olivier Tarpaga et Seydou Koita

Création vidéo : Tiziana Manfredi

Costumes : Sayouba Ouédraogo

Direction des répétitions : Ousséni Dabaré

Administrateurs : Francois Bouda (Burkina Faso) et Anna Drozdowski (USA)

Production: Baker & Tarpaga Dance Project

Co-production: Kelly Strayhorn Theater, Denison University, Centre de développement chorégraphique La Termitière

(CDC, Ouagadougou, Burkina Faso)

Avec le support de: Charleroi Danse, Centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles, Belgium, Espace culturel Napam Beogo, Burkina Faso.

Partenaires de la tournée : Kelly Strayhorn Theater (Pittsburgh), FIAF (French Institute Alliance Française, New York), Lewis

Center for the Arts (Princeton University), Biennale Charleroi Danse (Charleroi, Belgique), Michael

Eisner Center for the Performing Arts (Denison University, OH), Mahaney Center for the Arts (Middlebury

College, VT), Festival international Dialogues de corps (Ouagadougou, Burkina Faso), Bryn Mawr

College, IN-OUT Dance Festival (Bobo-Dioulasso, Burkina Faso).

Remerciements : Seydou Boro, Salia Sanou, Bienvenue Bazie, Serge Aime Coulibaly and Esther Baker-Tarpaga.