Saidou, le jeune djembe fola d’Abidjan rentre au Burkina en 2004 pour ses études. Il a appris en Côte d’Ivoire le chant, la guitare et le piano. Ces talents lui permettront d’intégrer en 2011 l’orchestre de l’université, avec lequel il gagne plusieurs prix nationaux.
L’album wende, chanté principalement en Mooré, est un brassage modernisé de Akpongo, de Ziglibiti et de Warba, dont seul Said connait le mystère.