Jeudi 20 juin

18h30
Petit Méliès
Entrée libre

Les terres assurent le revenu et fondent le mode de vie d’une majorité
de la population mondiale. Elles sont le capital des plus pauvres à qui
elles fournissent alimentation et ressources pour le développement
économique. Au Sahel, la dégradation des terres et la désertification
compromettent l’avenir des populations rurales qui vivent de l’agriculture et de l’élevage.


La désertification représente une menace importante pour les jeunes sahéliens, héritiers des terres. Il est donc essentiel de les impliquer et de faciliter leurs actions dans la lutte contre la désertification, et le développement de pratiques de gestion durable des terres, permettant de créer de l’activité économique.

Autour d’un panel composé d’organisation de la société civile et de scientifiques (Organisation Internationale du Travail, Représentant du Panel des organisations de la société civile accréditées à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, Organisations de jeunes, Secrétariat Permanent des ONG (SPONG)), nous vous invitons à explorer les engagements des jeunes pour la préservation de leurs terres, et à débattre des opportunités de création d’emploi que peut offrir la lutte contre la désertification.


Rencontre organisée en partenariat avec Désertif’actions 2019, Sommet
international de la société civile – Terre, Biodiversité et climat.


ONG, scientifiques, collectivités locales, institutions internationales, acteurs du secteurs privés et publics… tous se donnent rendez-vous à Ouagadougou du 19 au 21 juin, pour débattre, partager leurs positions et s’accorder sur l’action, concernant le domaine de la dégradation des terres à travers les prismes de la lutte contre désertification, de la sauvegarde et la protection de la biodiversité et de l’adaptation aux changements climatiques.

Horaire 18h30
Lieu : Petit Méliès
Entrée libre