Vernissage le samedi 4 juin à 18h

Design for Peace, c’est tout d’abord une résidence de création de deux mois, à Ouagadougou, réunissant 17 artisans réfugiés touaregs et 6 jeunes designers français.
L’exposition Transhumance présente la première collection d’objets issus de cette collaboration, passerelle entre deux univers esthétiques : l’héritage artisanal touareg et la jeune création européenne.
Seront donnés à voir de magnifiques objets mêlant cuir, bois, métal, fibres végétales mais aussi tout ce qui constitue le cheminement créatif (esquisses, dessins, essais de matières ou de tissage, etc.) comme autant de questionnements sensibles pour aboutir à un prototype.
La rencontre avec les jeunes designers a favorisé des innovations techniques singulières : marqueterie de rônier, gainage de cuir sur calebasse, tissage de fibres végétales et caoutchouc ou encore maillage de calebasse, cuir et perles de bronze.
Destinée à un développement commercial, cette collection est le symbole pour les réfugiés touaregs d’une reconnaissance de leurs talents et de leur dignité.

Initié par l’association Afrika Tiss, en collaboration avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Design for Peace a pour vocation d’améliorer l’autonomie et l’insertion économique d’artisans réfugiés par la valorisation de leurs savoir-faire. Il s’agit par ce projet de lier étroitement créativité et solidarité afin de faire de l’artisanat un levier de développement économique pour des populations fragilisées.
Quelques pièces de la collection seront disponibles à la vente à travers une campagne de financement participatif permettant de développer les prochaines étapes du projet.

De 9h à 12h et de 15h à 18h30 du mardi au samedi
Fermée le mercredi matin