En cette veille de Noël, un peu de blues et de rock touareg ? Un blues qui comme son cousin originel porte l’histoire de tout un peuple. Mûrie sous le soleil, cette musique est pétrie de souffrance, d’amour, d’exil et de vie contrainte. Un blues qui sort tout droit des tréfonds du désert du Ténéré, embarquant avec lui toute la singularité des éleveurs nomades.

Moumahamad Ahar ou Mouma Bob est le fondateur du groupe de blues touareg nigérien Imawalanes. Né dans une famille de nomades du massif de l’Aïr au Niger, c’est dans ces premiers monts émergeants du désert que Mouma Bob apprend à jouer de la guitare à quatre cordes.

Après une période d’engagement politique, c’est avec des accords électrifiés et des textes pacifiés que Mouma porte témoignage des luttes de son peuple et forme son propre groupe Imawalanes, connu aujourd’hui dans tout le Niger et la sous-région.

Du blues touareg à la sauce rock mais qui n’a pas peur de virer au détour d’un morceau vers des influences tantôt jazzy, tantôt reggae.

Chant guitare solo Mouma Bob
Guitare accompagnement Abdoulaye Sidi Mohamed
Batterie Mohamed Ousmane
Guitare solo Ibrahim Halidou
Chant peulh Makao Moufada & Mordara Agoula
Voix Aboubacar Hamid