Présentation au public le 10 novembre 2017

« Résidence au Musée » est un projet né de la coopération entre trois institutions culturelles : le Musée national du Burkina Faso, le Goethe-Institute, l’Institut français de Ouagadougou.

Le cœur du projet étant d’inviter des artistes d’aujourd’hui, de l’espace UEMOA et d’Europe, à une résidence de création à partir des collections du Musée National durant un mois, du 15 octobre au 12 novembre 2017.

Associés au projet, deux personnalités burkinabè du monde des arts, Ky Siriki, artiste et Alceny Barry, critique d’art et enseignant, faciliteront le dialogue des artistes avec les habitants du quartier. En effet, outre l’aspect créatif, cette résidence tente le pari d’amener les habitants du quartier à participer à des activités (visite commentée des collections, utilisation de techniques locales pour la réalisation de certaines œuvres) mais aussi à rentrer en dialogue avec les artistes.

Caroline Le Méhauté, est l’artiste française, choisie pour participer à cette résidence et dont le critique d’art François Bazzoli dit ceci : « Caroline Le Méhauté préfère l’allégorie à la métaphore, sur le sol qu’elle occupe, les matériaux de l’architecture sont remplacés par la terre, la cire, la résine. Toute proposition en cache une autre ou plusieurs, toute œuvre recèle en son intérieur son reflet ou son double ».

Caroline Le Méhauté et les autres artistes de cette résidence de création donneront à voir les pièces réalisées lors d’une présentation publique au Musée National vendredi 10 novembre.