Vendredi 21 juin

A partir de 18h
Lieu : Jardins
Entrée libre

A l’occasion de la Fête de la musique 2019, l’Institut français de Ouagadougou accueille les amateurs et les jeunes talents musicaux identifiés par les membres de la plateforme culturelle des écoles et université du Burkina Faso. Plusieurs groupes et musiciens se succéderont et feront des jardins de l’Institut un espace d’expression musical.

En partenariat avec :

SOIRÉE SPÉCIALE FÊTE DE LA MUSIQUE

Mariam Koné

21h

Lieu : Jardins
Entrée libre

Cette auteur-compositeur interprète a étudié la musique à Bamako, au Mali. Les programmes d’échanges auxquels elle a participé lui ont permis de se produire dans de nombreux spectacles à travers le monde, avant de gagner en 2012 le concours «Les Talents de la Cité» du Festival sur le Niger de Ségou, sous la houlette de Cheick Tidiane Seck. S’ensuit alors un premier album inspiré par les instruments traditionnels.


La protection de l’environnement et la lutte contre la désertification font partie des combats de Mariam Koné. A travers sa musique, elle s’engage pour conscientiser les populations, et accompagner les changements de comportement. En 2017, l’ONG française CARI a donc approché Mariam Koné pour réaliser un morceau et un clip de sensibilisation à la lutte contre la désertification.

Ce concert, proposé dans le cadre du Sommet Désertif’actions, organisé
par le CARI et le SPONG, est un moyen de rendre hommage à l’engagement de tous les artistes en faveur de l’environnement.