PHOTOGRAPHIES

Témoin de son temps, Warren Saré, dans un long travail de reconstitution, axe sa recherche photographique sur l’histoire de son pays.

Cet autodidacte, sensible au destin des hommes, porte un regard émouvant sur les anciens combattants.
Pour les portraits présentés, Warren Saré s’est s’imprégné aussi bien de l’histoire de la photographie mondiale que de ses pères africains, “La dernière carte” est un hommage rendu aux fameux tirailleurs sénégalais, pour la plupart burkinabè.

Les célébrations de la « Grande Guerre » sont un bon prétexte pour une exploration du contexte de la deuxième guerre mondiale, par un travail de mémoire partagé au travers de ces photographies dévoilées pour la première fois au Burkina.

Accompagnant l’exposition, des interviews de ces personnages, réalisés par le photographe, seront visibles dans la salle TV5 le samedi matin.