Entre djembé, balafon, et n’goni, les premiers pas musicaux d’Adama Dembélé sont guidés par l’abondant héritage de la musique traditionnelle du Faso. Originaire de Bobo, il se tourne rapidement vers des instruments plus contemporains se frottant à la batterie et au piano au sein des groupes Djamana Band et La Dernière Trompette.

Aux côtés des bluesmen new yorkais, ce grand voyageur redécouvre la note bleue et poursuit la réinterprétation africaine du blues, cette « musique boomerang », trait d’union entre les deux continents.

Ne manquez pas cette soirée 100% afro blues !