La salle de cinéma de l’Institut français de Bobo-Dioulasso baptisée « Salle Kollo Daniel SANOU » !

L’Institut français de Bobo-Dioulasso rend hommage au travail du célèbre réalisateur et producteur burkinabè Kollo Daniel SANOU, considéré comme l’une des grandes figures du cinéma burkinabé, à travers la cérémonie d’inauguration de la salle de cinéma qui sera baptisée « Salle de cinéma Kollo Daniel SANOU ». Cette cérémonie sera suivie de projection du film « TASUMA » (Le feu).

TASUMA (Le feu) au FESPACO 2005.

Long métrage de fiction de 90 mn aborde la question de la pension de retraite des anciens Tirailleurs sénégalais. Etalon de bronze, prix du public, prix RFI, prix Lionel Ngakane, prix CEDEAO, prix du système des Nations Unies. Prix du jury et prix de la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) au festival du film de Mons en Belgique etc.

BIOGRAPHIE

Né à Borodougou (province du Houet au Burkina Faso), en 1949, Kollo Daniel SANOU a étudié de 1976 à 1979 à l’Institut National des Arts d’Abidjan, au Conservatoire Libre du Cinéma Français à Paris, puis dans plusieurs écoles de cinéma en France.

Dès son premier court-métrage, Beogho Naba, il a été récompensé en 1979 par un prix spécial au FESPACO à Ouagadougou. En 1979, Il réalise avec la société Cinafric son premier long-métrage intitulé Paweogo (l’Emigrant) qui a reçu le prix Oumarou Ganda (du nom du réalisateur nigérien) du meilleur premier film et le prix de la première œuvre au FESPACO 1983.

Kollo Daniel SANOU a travaillé à la direction de la production cinématographique puis à la Direction de la production audiovisuelle du Ministère de l’Information du Burkina Faso. Il termine sa carrière administrative à la Télévision Nationale de son pays. 

Il est également enseignant vacataire à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) à Ouagadougou. Il y assure un cours théorique et pratique sur la réalisation cinématographique aux étudiants de la première et de la deuxième année de l’ISIS. Kollo est également enseignant vacataire à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). Il y assure un cours théorique et pratique sur la réalisation cinématographique aux étudiants du cycle Ingénieur du Cinéma et de l’Audiovisuel (ICAV), aux étudiants du cycle Administrateur du Cinéma et de l’Audiovisuel (ACAV) ainsi qu’aux Techniciens Supérieur du Cinéma et de l’Audiovisuel (TSCA).